Vélo électrique : pour reprendre le sport en douceur

9Sep - by Damien - 0 - In Sport

S’il y a un sport qui apporte beaucoup au corps, c’est le cyclisme. Pourtant, nombreux sont ceux qui hésitent à le pratiquer en raison de l’effort physique important qu’il demande. C’est pourquoi, de plus en plus de gens se tournent vers une option plus révolutionnaire et moins fatigante : le vélo électrique ou VAE (Vélo à Assistance Électrique). Se mettre au sport devient plus facile grâce à ce type de vélo.

Faire du vélo électrique : est-ce réellement du sport ?

La réponse est simple : oui, le VAE, c’est du sport, malgré ses différences avec la bicyclette de pépé. Beaucoup pensent que « le VAE, c’est pour les fainéants ». Pourtant, il n’en est rien. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un vélo électrique n’est pas un scooter. Son moteur électrique n’est qu’une assistance. Cela signifie qu’il ne se déclenche qu’à partir d’une action de pédalage. En effet, on ne peut pas compter uniquement sur l’assistance électrique. Le démarrage du moteur demande un effort physique, qui sollicite notamment les muscles.

Certes, pédaler sur un vélo électrique est moins fatigant que sur un vélo classique, mais cela reste une activité sportive, puisqu’il n’est pas possible de se déplacer sans actionner les pédales. A cet effet, le VAE a même valeur que tout autre appareil permettant d’augmenter notre endurance. De plus, il y a différents niveaux de vitesse, permettant au pratiquant de s’améliorer progressivement dans son exercice physique. Il faut noter que le VAE est destiné non seulement aux non sportifs, mais également à des sportifs qui ont l’habitude de faire du vélo.

Sachez qu’il est tout à fait possible de transformer votre vélo classique en un VAE. Il vous faut juste acheter des kits pour vélo électrique sur www.cycloboost.com qui est un site spécialisé dans les accessoires pour VAE.

Faire du sport sans se fatiguer avec un vélo électrique

Avec un vélo électrique, vous pouvez vous exercer sans devoir traîner l’équipement lors des montées et ainsi vous fatiguer. Résultat : le sport devient un plaisir s’il ne l’était pas encore avant. La mobilité électrique vous permet d’allier praticité et plaisir. Elle est votre meilleur allié lors des parcours difficiles, en vous laissant profiter pleinement de votre balade à votre rythme.

Douce, facile et légère, la mobilité électrique vous donne aussi l’occasion de partager des moments en famille ou à deux : chacun peut suivre le rythme facilement, tout en s’exerçant. De leur côté, les muscles et les articulations sont travaillés en douceur. Par ailleurs, le fait de rouler en groupe est un facteur de motivation important pour ceux qui souhaitent reprendre le sport en douceur.

Ce type de vélo permet aussi de se rassurer sur ses capacités. Si vous n’avez pas la force de pédaler suffisamment, l’assistance électrique est là pour s’en charger. Ainsi, progressivement, l’utilisateur découvre de véritables aptitudes sportives, plus ou moins intenses. En bref, mieux vaut pratiquer du vélo, même avec une assistance électrique, que de passer son week-end vautré sur le canapé en regardant des séries.

Le vélo électrique : des effets avérés sur la santé

Contrairement aux idées reçues, le VAE fait travailler non seulement les membres inférieurs, mais aussi le corps tout entier : les muscles des épaules, les biceps, les triceps, les cuisses, les fessiers, etc. Ce sport dit « complet » travaille l’ensemble de votre musculature, ce qui vous permet d’avoir une meilleure mobilité et un meilleur maintien postural. N’oubliez pas que la pratique régulière de ce sport contribue également à une perte de poids significative et durable. Par ailleurs, la mobilité douce est bénéfique pour les poumons et le cœur. De ce fait, ce sport est recommandé aux personnes ayant des problèmes respiratoires et de surpoids, étant donné qu’il limite les efforts requis, tout en préservant des tensions articulaires.

Le vélo électrique est également bénéfique pour la santé mentale. En plus de l’évacuation de stress, ce sport augmente les capacités mnésiques et cognitives. En pratiquant du vélo, votre système neuronal reçoit plus de stimulations. Par ailleurs, en réussissant les étapes difficiles de votre parcours, votre estime de soi devient plus solide, et votre sommeil est également amélioré.

 

 

Vous pouvez également découvrir ici comment bien choisir un rameur. D’autres sujets intéressants sont également visibles en cliquant ici.